top of page

Les gens s’en foutent

L’esprit place les remparts de la sécurité, fait tomber les herses et envoie les chiens de gardes.

L’esprit humain nait à l’opposé de l’égoïsme, centré sur sa mère et même intégrer comme étant elle.

L’esprit enfant découvre qu’il est le monde, que petit à petit il ouvre les yeux sur une nouvelle réalité.

La construction de l’égo arrive.

Je crois que je suis différent du monde, car je suis un être en mon corps, avec mes propre sensations et pensées.

L’enfant entre dans l’illusion de la matrice et commence a ce formater au éléments environnant.

De situation en situation et d’expérience en expérience, il bâti en lui les premières fondations.

Confortable ou inconfortable, toutes la quête est là.

La structure que l’égo adopte, semble, est ou devient l’unique solution, et aucune remise en forme n’est questionner. Il croit savoir-être

Le seul moyen de bouger cela, c’est dès lors qu’un inconfort se fait sentir, l’ego optera pour deux solution, se reformater ou se défendre et attaquer.

Depuis la nuit des temps l’humain négocie dans ces champs-là.

Entre lui-même et lui, entre le monde et lui-même, entre lui et la vie.

Des vas et viens conscient ou inconscient constitue nos systèmes de société.

De petit rééquilibrage a de grande déconstruction, nous évoluons

Quand l’esprit devient conscient de la grande mise en place, il sculpte alors la réalité.

N’acceptant plus les mises en forme forcées, liée à son cœur il grandit

Initialement neutre, pré-formaté après avoir été blessé et détruit.

L’esprit place les remparts de la sécurité, fait tomber les herses et envoye les chiens de gardes.

Compris et écouter par soi-même, il devient bienveillant et aimant, l’esprit entier est prêt à évoluer.

L’esprit ne jouerai-t-il pas à un jeux avec lui-même, qui sera le plus con ? le plus endormi, le plus éveillé ou le plus neutre ?

Mais qui dirige la grande muse cosmique ? Le Magicien ?

10.11.23©

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

El

Comments


bottom of page